MARIKO MAGNAN

FIGHTING FOR JAPAN'S WORKING MOTHERS

Retrouvez cette vidéo sur : 

  • Facebook
  • Instagram

Grâce à l’aide précieuse du bureau japonais d’HEC et de sa directrice, Junko Adachi, nous avons eu la chance d’interviewer Mariko Magnan, fondatrice et CEO de TPO Inc.. Nous avons pu aborder avec elle notre thématique au Japon: le choix exclusif pour les femmes entre carrière et famille. 

 

Mariko Magnan a grandi aux Etats-Unis avant d’étudier au Japon puis de rejoindre le MSc Média, Art et Création d’HEC Paris : un parcours scolaire international qui a depuis marqué ses idées et certains de ses choix. Nous sommes d’abord revenues avec Mariko sur son impressionnante carrière dans la finance, une industrie encore largement dominée par les hommes. Si elle a su évoluer à des postes à fortes responsabilités pendant plus de 13 ans, Mariko a finalement mis un terme à cette carrière corporate, fatiguée de ne pas être uniquement jugée sur sa performance mais plutôt sur le nombre d’heures travaillées - inférieur à celui de ses collègues masculins, puisqu’elle devait également s’occuper de ses enfants. 

 

En 2016, elle décide de créer sa propre start-up, animée par de fortes convictions féministes et déterminée à rendre la société japonaise plus inclusive. Elle fonde alors TPO Inc., un service de conciergerie destiné aux entreprises permettant aux employé.e.s le désirant d’être assisté.e.s dans l’organisation de leur vie personnelle. La garde des enfants est par exemple une problématique centrale que tentent de résoudre les concierges de TPO. 

 

Au cours de l’interview, Mariko nous a expliqué et a très bien illustré la difficulté structurelle pour les femmes japonaises de continuer à travailler après la naissance de leur premier enfant. Pour elle, de nombreuses raisons à cela : l’offre largement insuffisante de baby-sitters et leur coût excessif ou encore la pression sociale omniprésente d’être une “bonne mère”, avec toutes les tâches que cela implique. Pour les mères japonaises qui parviennent toutefois à retrouver un emploi, monter dans la hiérarchie et obtenir un poste responsabilisant est quasiment impossible. En effet, la culture corporate japonaise est traditionnellement basée sur le nombre d’heures travaillées dans une entreprise, plus que sur la performance de l’employé.e. Ainsi, une fois le congé maternité pris, obtenir une promotion paraît inespéré. Mariko nous a également donné l’exemple frappant des subventions encore versées en 2020 par l’Etat japonais aux foyers dont un seul des parents travaille (décider de retourner travailler après l’accouchement étant donc économiquement non-rentable pour la famille). Mariko regrette ces pratiques profondément sexistes qui ne laissent aucune chance aux femmes désireuses de faire carrière. 

 

Cependant, Mariko insiste sur le fait qu’il est inutile de se reposer sur l’argument culturel pour justifier que perdure cette situation. Pour de trop nombreuses personnes au Japon, cette dichotomie entre mère au foyer et père au travail serait culturelle, trop profondément ancrée et par la même impossible à modifier. Mariko, au contraire, est convaincue que ce partage des tâches remonte seulement à la période d’industrialisation accélérée des années 50-60, un passé proche donc, et qu’il est encore temps d’y remédier. Dans la deuxième partie de la vidéo ci-dessus, Mariko revient sur les décisions politiques de l’après guerre et leurs conséquences sociales sur la construction des rôles genrés actuels. 

 

C’est à ses problématiques que s’adresse son entreprise TPO Inc. Alors que le système économique qui a dessiné la société actuelle est à bout de souffle, il est temps de réinventer un nouveau modèle basé sur la diversité et favorisant l’innovation. Avec TPO Inc., Mariko veut soutenir la vie privée des employé.e.s pour que tous les profils (notamment en termes de genre, de nationalité et d’âge) soient représentés dans les entreprises japonaises. 

 

Encore merci à Mariko pour ses insights passionnants sur la culture corporate japonaise, ainsi que ses fortes convictions et son franc-parler sur un tel sujet ! 

 

Pour plus d’informations 👆👆👆

Notre projet : mettre en avant des femmes aux parcours inspirants, pouvant jouer le rôle de modèles et inspirer d'autres femmes. 

N'hésitez pas à nous suivre sur nos différentes pages et à nous soumettre vos idées et contacts !

  • White Facebook Icon